Les oreilles de Buster

Complétement séduite par ce roman de Maria Ernestam, auteure suédoise.

En visite, dans ma librairie préférée, je tombe sur ce roman, qui m'éblouit dès le premier coup d'oeil.

En effet, cette couverture très fille me fait totalement craquer.

Mais attention, la couverture est trompeuse et ce livre à l'allure d'un conte n'en n'est pas un.

  "J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère..."

Ainsi, la première phrase du journal intime d'Eva est une phrase choc qui va nous accrocher tout au long de la lecture de ce roman.

Je m'attendais à une histoire banale d'une femme d'une cinquantaine d'année qui avait plutôt une vie prospère, et en réalité je fus tenue en haleine tout au long du récit.

Je vous le conseille vivement si vous n'avez rien à vous mettre sous la dent!

Aude.